Histoire
Histoire

En images

1 clic

Histoire

Si l'on en juge par les nombreuses pierres préhistoriques, taillées et polies que l'on trouve sur les hauteurs de La Pommeraye (site de Chenambault), il y a sans doute des habitants à La Pommeraye depuis presque 100 000 ans.

L'Histoire de la pommeraye :

L'histoire du nom de la commune de La Pommeraye :

  • C'est au XI° siècle que l'on voit apparaître pour la première fois le nom de POMEREIA
  • Au XV° siècle il évoluera ensuite en POMERARIA et enfin LA POMMERAYE.
  • Les noms de Putille, des Forges, de la Bisboisière, … évoquent des châteaux dont il reste quelques traces.

La période révolutionnaire :

Cette période a particulièrement marqué la commune.

En mars 1793 :

  • Les jeunes conscrits de la région, refusant la levée en masse décrétée par la Convention, participent à la révolte de St Florent-le-Vieil. C'est le début de la Guerre de Vendée.

En 1794 :

  • Les Colonnes Infernales exercent une terrible répression sur la région, à laquelle La Pommeraye ne peut échapper.

La paix revenue, les habitants de La Pommeraye se consacrèrent à leurs activités, à l'époque essentiellement agricoles.

En 1814 :

  • Une jeune Pommerayenne, Marie Moreau, fonde la Communauté des sœurs de la Providence, essentiellement consacrée alors aux soins des malades et à l'enseignement.

En 1921:

  • Dans le « château » légué par Mme Pohu, les sœurs de la Providence créent une institution d'enseignement secondaire pour jeunes filles. Elle deviendra le Collège et Lycée St Joseph.

L'entre-deux-guerres :

  • Les premières usines apparaissent ; l'usine Jeanneteau fabrique alors des « savates » et l'usine Courtin du mobilier (pendant la 2° guerre mondiale, elle fabriquera des caisses à grenades).

Après la seconde Guerre Mondiale :

  • La Pommeraye connait un véritable essor industriel avec de nouvelles usines (Bordais et ERAM) et le développement des entreprises de transport créées par des familles de la commune (Brangeon, Jollivet, Bimier et Cordier), mais les agriculteurs font aussi preuve de dynamisme en créant dès 1948 la première coopérative.
  • Sous l'impulsion de son maire de l'époque, Fernand Esseul, qui fut aussi Président du Conseil Général et Sénateur, la Pommeraye se transforme et s'urbanise :
    • En 1958 : Premier « lotissement ».
    • Au cours des années 1970 : De nouveaux équipements sont créés (stade, piscine).
    • En 1974 : A l'initiative du comité de coordination des associations, un village-vacances est créé.

La commune se tourne vers le tourisme.

Aujourd'hui :

  • La Pommeraye, qui comptait, en 1936, 2 755 habitants, franchit en 2006 le seuil des 4 000 habitants et s'efforce de poursuivre un développement raisonné, préservant ainsi sa qualité de vie. Le 15 décembre 2015, la commune de la Pommeraye a rejoint la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire.

Ouvrages à consulter :

"La Pommeraye au XX° siècle" - Ed. Recto-Verso

"La Pommeraye dans la guerre par ceux qui l'ont vécue" 1939-1945 - Ed. recto-Verso

Diaporama